Informations complémentaires

Documents informatifs à télécharger :

  • Dépliant et Affiche
  • Formulaire d'inscription à remplir et à envoyer à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Elément 1 : Identification de la formation

Il s’agit de décliner les principaux éléments d’identification de l’offre de formation :

  • Université : Université d’Abomey-Calavi (Bénin)
  • Etablissement : Faculté de Droit et de Sciences politiques
  • Domaine de formation : Sciences Juridiques, Politiques et Administratives
  • Mention : Sciences Juridiques
  • Spécialité : Droit international économique africain
  • Grade : Master à finalité recherche et professionnelle
  • Durée de la formation : 4 semestres
  • Entité de formation et de recherche pilote : Centre de droit international et de l’intégration africaine
  • Entités de formation et de recherche associées : Relations de mutualisation avec le Centre de recherche de l'Institut des Hautes Etudes Internationales de l’Université Panthéon Assas- Paris 2, pôle de droit international exceptionnel en France, bénéficiant d'un impact et d'un renom international incontestable, Centre de Droit Public de l’Université de Lomé, Centre de droit international de Nanterre (Cedin).

Elément 2 : Responsable scientifique

Le Master à finalité professionnelle et recherche « Droit international économique et droit de l’intégration africaine » est placé sous la tutelle scientifique de Dandi GNAMOU, Agrégée des facultés de droit. Le comité scientifique du Centre composé d’universitaires et d’experts est chargé de l’orientation scientifique du présent Master.

Elément 3 : Objectifs de la formation

Objectif général : Le présent master vise à former des juristes rompus aux techniques du droit international économique et du droit de l’intégration africaine.

Les objectifs spécifiques sont :

- Maîtriser l'ensemble du Droit international économique (sources, sujets, responsabilité internationale, droit matériel, règlement des différends, etc.),
- Maîtriser le droit institutionnel et matériel des principales organisations d’intégration africaines,
- Analyser des conflits ou différends et conseiller les personnes morales de droit public ou privé devant les principales juridictions internationales ainsi que devant les tribunaux arbitraux,
- Conseiller les gouvernements, organisations internationales et entreprises dans le déroulement des procédures d’investissements internationales sur le continent africain,
- Conseiller les Etats dans les accords de partenariats économiques et plus généralement dans la signature d’accords internationaux relatifs au secteur économique,
- Conduire une expertise en droit international des investissements, en droit du développement ou en matière de régulation des échanges.

 Elément 4 : Qualifications

Le Master en Droit international économique et droit de l’intégration africaine permet de développer des compétences liées à l’approfondissement des connaissances juridiques à travers les enseignements ci-après :

  • Droit international des investissements,
  • Droit international financier et monétaire,
  • Règlements des différends économiques internationaux,
  • Droit matériel des organisations économiques africaines
  • Droit international africain des échanges et des transports
  • Intégrations économiques régionales, accords préférentiels et OMC
  • Droit international africain des relations monétaires et financières
  • Droit international africain des activités économiques
  • Droit minier et pétrolier en Afrique
  • Contrats miniers et pétroliers en Afrique
  • Droit international africain des investissements
  • Codes d'investissements africains
  • Contrats et traités de protection des investissements en Afrique
  • Droit des marchés publics africains
  • Droit du financement des grands projets en Afrique
  • Droit international africain du règlement des différends
  • Organes judiciaires régionaux africains
  • Règlement arbitral des différends en Afrique

Elément 5 : Débouchés

- Carrière d’enseignant-chercheur ;
- Cabinets d’avocats internationaux,
- Cadres d’entreprises, d’organisations internationales, ONU, FMI, UA, UEMOA, OHADA,
- Départements juridiques internationaux des entreprises commerciales, industrielles.
- Toutes carrières à orientation internationale, spécialisées en droit international économique africain, (services juridiques de grandes entreprises, services        juridiques des grandes administrations, organisations internationales),
- Avocat spécialisé en droit international économique,
- Conseiller, spécialisé en droit international économique africain,
- Ministères et autres administrations publiques.

Elément 6 : Profils

  • Profil d’entrée :

Le public-cible des étudiants est constitué des titulaires d’un diplôme de Licence en droit.

  • Profil de sortie :

Les diplômés en « Droit international économique et intégration africaine », ont le profil requis pour être conseiller ou expert en droit international économique et en droit de l’intégration africaine dans les institutions économiques internationales, les cabinets d’avocats internationaux, départements juridiques internationaux des entreprises commerciales, industrielles ou financières.